Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-03-03T13:55:36+01:00

BLANCHISSEUSE OU LAVANDIERE ?

Publié par *Mamylou*

Poème que j'ai écrit en 1969 pour ma grand mère Marceline 

blanchisseuse à la chocolaterie Poulain



Blanchisseuse ou lavandière
quelle est la différence
toi ma chère grand mère
qui n'était pas célèbre
comme celles du Portugal
c'est bien ici en France
que tu eu tant de mal
à blanchir tout ce linge
dans des bassines en zinc
dans l'immense laverie
d'une grande chocolaterie
plus jeune tu fut ouvrière
en tant que chocolatière


Vous étiez six, sept dames
dans cet immense hammam
avec brosses à chiendent
devant vos feux ardents
à frotter à rincer
à presque les user
torchons et tabliers
enfin tout le gros linge
de tous les ouvriers
du chocolat Poulain
mais c'est toi qui t'usais
à frotter à rincer



(Cholaterie POULAIN à BLOIS)


Toi haute comme trois pommes
tu bossais comme un homme
tu semblais si fragile
chère mémé Marcelline
je revois tes mains fines
si douces et si câlines
qui essuyaient mes pleurs
elles apaisaient mes peurs
toi qui prenait le temps
de conter des romans
à tes petits enfants
dans la rue du Bourg Saint Jean
tu me manques tellement


A l'époque le jeudi
il y avait pas école
et avec mon amie
à laquelle j'avait dit
ma mémé Marcelline
avec elle on rigole
nous venions pour quatre heures
dans ton bain de vapeur
au fond de cette usine
avec toi on goûtait
toutes les trois on riait


tu fus une confidente
pour moi l'adolescente
ta première petite fille
car tes deux propres filles
n'ont jamais eu d'enfants
et après tous ces  ans
ces doux souvenirs là
sont bien enfouis en moi
et quand tu es partie
vers ton doux paradis 
pour moi ce fut l'enfer
tu n'étais plus sur terre

Chère Mémé Marcelline
ainsi que tes copines
soeurs et complices d'usine
lavez-vous donc encore
les fragiles habits d'or
des Saints du Paradis ?
dans ce cas là je dis
le redis et j'espère
ma chère grand mère Fournier
que le très bon Saint Pierre
vous aura installé
des machines à laver
                                                1969     

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Yvette 06/03/2019 18:07

Je n'ai connu aucune de mes grands-mères pour la bonne raison que mes parents sont partis jeunes en Algérie et que nous les enfants sommes nés là bas et ils sont décédés sans qu'on les connaisse. Ma belle mère qui lavait du linge pour les "bourgeois" utilisait le mot "blanchisseuse". bise Mamylou

Mamylou 09/03/2019 14:53

Bonjour Yvette, c'est bien dommage de ne pas avoir connu vos grands mères ; la mienne était un petit bout de femme pleine de force et de courage, et après la guerre il fallait travailler dur, mon grand père étant décédé. Je lui ai dédié ce poème. Je vous souhaite un bon week end.

MemeYOYo 03/03/2019 14:28

C'est beau. Toi aussi tu l'aimais ta grand mere.
Bonne fun de joyrne

Bisous

*Mamylou* 03/03/2019 17:47

C'est rien de le dire, c'était mon pilier, même plus que ma mère, je l'adorais, et il m'arrive souvent de penser encore à elle. Passe une belle soirée. Bises.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog