Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-04-24T22:00:00+02:00

Au royaume des coquillages

Publié par mamylou


C'était enfin l'été ce dernier jeudi, alors Roro m'a dit : une balade à la mer ça te dit ? alors je dis(jeudi), oui ça me dit(samedi), mais aujourd'hui jeudi, et pas samedi, aussitôt dit, aussitôt partis, et nous avons flâné aux Sables d'Olonne, où nous avons croisé des milliers de personnes sur le sable et dans l'eau, (effet vacances de Pâques évidemment), et nos pas nous ont amenés tout naturellement, dans ces petites ruelles du quartier de l'île Penotte, que nous avions déjà découvertes il y a quelques années, au Royaume des coquillages.. 

L'Ile Penotte, située tout prés du remblai, en plein centre ville, est un joli quartier constitué de ruelles tortueuses et tarabiscotées, très charmantes. On les appelle "venelles", et leurs noms sont bizarres, "rue trompeuse, rue aux bains, rue d'Assas, etc."... C'est dans les années 1990 que les ruelles de ce quartier ont été restaurées, ou plutôt, repavées. Dommage que se soit construit cet immeuble immonde juste devant cet endroit  charmant. 
C'est Danièle Aubin-Arnaud, sablaise d'origine, qui a voulu faire revivre le quartier de son enfance en réalisant ces mosaïques superbes le long des murs des maisons, tout en coquillages de toutes sortes,  ramenés de tous les pays qu'elle visite.                         
               

Dans certaines "venelles" les chats se réchauffent au soleil et essaient d'attraper les rats, la sorcière appelle son chat, mais il chasse les souris, des fleurs extraordinaires fleurissent partout, "mélangées avec des vraies", surtout des roses trémières, qui ne sont en ce moment, qu'en feuilles, mais l'été elles sont splendides, et les vieux compteurs électriques des maisons sont entourés de fleurs mystérieuses, ou bien sont transformés en "vieux coffres au trésor" pour des pirates. Tout un roman de bandes dessinées que doivent adorer les enfants.
Roro y a découvert la maison de ses rêves, mais on va devoir rêver encore longtemps
ou bien gagner un gros loto, car c'est un endroit très privilégié des Sables.

Je n'ai pas pu tout photographier, dommage, car il y a les plaques de rues en hauteur difficiles d'accès, et mes piles donnaient des signes de faiblesse...mais nous y retournerons, c'est certain, car il paraît que la "Dame aux coquillages" réalise sans cesse de nouvelles fresques..
                                           

photo en gros plan  pour bien voir les détails des coquillages.

Si vous voulez découvrir plus de photos,
allez dans mon album photo : AU ROYAUME DES COQUILLAGES
 

                                                     

Voir les commentaires

2009-04-22T22:00:00+02:00

la mère et l'enfant

Publié par mamylou



Le soleil est revenu, quel bonheur, cela donne envie de couleurs fraîches et gaies, alors je vous ai sorti du fameux carton à dessin, la mère et l'enfant dans leurs robes légères,  dessins exécutés, comme les autres, en 1957/1958 ???
Celui-ci est dans l'état original, 
 
par contre, ci-dessous, le même sans être le même, remarquez la couleur des chaussures, le ruban de la robe, les branches de l'arbre, et autres petites différences que vous trouverez sans doute, même si le second dessin est moins net car il a été encadré par une amie de ma fille, comme quelques autres que je vous montrerai plus tard. Les encadrements m'ont été offerts par Mireille en cadeau de fête des mères, ce qui les a mis en valeur.

Comme vous le voyez, j'ai pris la photo à travers la vitre du cadre et il y a quelques reflets.
    Ce ne sera pas le jeu des 7 erreurs, mais... presque..
 

Voir les commentaires

2009-04-22T12:21:00+02:00

INFO

Publié par mamylou
Mon article sur : travaux à Saint-Vincent-sur-Jard (1) se trouve placé à la date du 18 avril, jour où je l'avais préparé (et pas édité)...donc ne le cherchez plus. BONNE JOURNéE  A TOUS.

Voir les commentaires

2009-04-20T15:17:00+02:00

la mort du pêcher

Publié par mamylou
J'ai re-descendu dans mon jardin
mais par contre ce matin
nous avons constaté
l'agonie du pêcher

chaque jour on te voyait
chaque jour on espérait
pouvoir encore te sauver
mais tu dépérissais 

Dans ton dernier effort
de vouloir faire éclore
quelques chétives fleurs
tu vivais tes dernières heures


Tes fleurs se sont fanées
puis se sont déssechées
j'ai entendu tes plaintes
et c'était bien ma crainte

Tu nous avais donné
tant de fruits délicieux
par dizaines de paniers
mais tu étais bien vieux



Je n'aime pas voir un arbre mourir
mais tu seras remplacé
par un  jeune cerisier
tu resteras un joli souvenir

           

Voir les commentaires

2009-04-20T11:10:00+02:00

travaux à Saint-Vincent-sur-Jard (2)

Publié par mamylou
Voulant être agréable aux jeunes mères de famille, il fit agrandir la place de l'église par un remblai ; il y fit planter 5 tilleuls, installer des bancs le long du mur, et poser une clôture à claire-voie de 1 mètre de haut. Il pensait que les mamans pourraient y aller les après midi, tricoter en surveillant facilement leurs jeunes enfants qui ne  pourraient pas aller sur la route. Mais on n'y a jamais vu de mères ni de petits enfants. En revanche, les plus grands y ont fait de   belles parties de poursuite autour de arbres, et d'escalade de la clôture qui, ne recevant jamais de peinture, ne tarda pas à être brisée et à disparaître.
                         
Il existait depuis 1902, un tramway départemental allant des Sables à Champ-Saint-Père, par Talmont et Avrillé. Ensuite, une ligne d'autobus relia Talmont à Luçon. Clémenceau fit construire, le long du mur  de l'église, un petit abri en bois servant de salle d'attente. Bientôt, ce moyen de communication fut remplacé par un tramway départemental. Clémenceau obtint que l'ARRêT prévu pour Saint-Vincent, soit remplacé par une STATION, bien que celle de Jard  ne soit distante que de 1600 mètres.
Pour faire plaisir à toute la population de la commune, il l'a invitée, le jour d'un  de ses anniversaires, à une représentation gratuite du célèbre film "BEN HUR", dans le grand hangar des machines à battre du syndicat agricole, (il profitait ainsi d'une attention spéciale de la MGM).
                        
                                 affiche du film sorti en 1926
                                        
 A SUIVRE (si vous voulez bien me suivre....)
                              

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog