Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-05-27T22:00:00+02:00

PAUSE

Publié par mamylou
                        

A bientôt chers amis, petit intermède pour aller

à Paris faire des gros calins à ma petite princesse.

Je serai là à partir du 2 ou 3 juin pour de

nouvelles aventures, et retrouver tous les personnages

de ce blog, (Clémenceau, Greta, le militaire et sa

famille, et bien d'autres choses encore...

 

et bon Week end de Pentecôte avec plein de soleil







Voir les commentaires

2009-05-26T22:00:00+02:00

ORAGE...OH, RAGE !!!

Publié par mamylou
 
                                                                                                         
                      Avant                                                        Après

                                      
 
             541905053                                        
Après l'orage, oh, rage, quel dommage, le "Pierre de Ronsard" était si beau, il ne me reste plus qu'à tailler chaque rose fanée. Mais estimons nous heureux de n'avoir pas subi de dégâts à la maison, et j'ai presque des remords à vous parler de mon jardin, comparé à ce que d'autres personnes on subi comme dommages.
Certaines roses ont pourri sur tige, et d'autres sont tombées au sol, comme cette pluie de pétales que je vous offre. 
 
                 Avant  l'orage                            Après, (quelques roses refleurissent).

Le rosier liane qui s'agrippe et s'enroule aux branches du cerisier avait bien souffert lui aussi, mais la nature reprend, ça refleurit.
               gif pluie          meteo-023.gif
Les orages sont partis et la météo nous promet du soleil pour plusieurs jours...
ça tombe bien, car je vais partir à Paris pour 4 jours..






Voir les commentaires

2009-05-24T22:00:00+02:00

LES GRENOUILLES DE BENITIER

Publié par mamylou
           Suite de mes dessins (de 1956 à 1958 aux cours professionnels) série encre              de chine au porte plume et aquarelles.         




- Ah , Bonjour Monsieur le Curé, vous arrivez à point nommé, pouvez-vous me préciser la date du  mariage    de la fille du Colonel, vous savez, celui   qui   a perdu son  pied droit à la guerre, le militaire ou bien  celui dont  Babette n'a pas eu le temps de le terminer sur son dessin, la publication de leur mariage  est  écrite en  si petites lettres sur votre  panneau, et je  n'ai pas de  lunettes.
 
- Ah, ma bonne dame, c'est pas beau de vieillir, le mariage de la demoiselle est pour samedi en 8.
 
- Ah, monsieur le curé, merci beaucoup ; on m'a dit qu'il y avait des grenouilles dans votre bénitier, en  avez-vous  déjà vu ?
 
- Ah, ma bonne dame, trempez donc votre main dedans, et si elles  ne vous mordent  pas les doigts  c'est qu'il    n' y en a pas !  par contre j'en vois chaque jour plein mon église.
 
- Ah bon, mais,  Monsieur le Curé, moi j'en ai jamais vu !
 
- et bien ma bonne dame, il vous faut absolument des lunettes..
 
A SUIVRE...... 

Voir les commentaires

2009-05-22T22:00:00+02:00

IL NE TROUVA QUE 2 MALLES !!!

Publié par mamylou
t un beau jour, Melle Gustafsson quitta son pays, comme elle avait quitté les Etats Unis, sans faire plus de bruit qu'un poisson dans l'eau, et, de nouveau, le mystère plana autour de cette fuite? Où s'était-elle réfugiée ? On s'avisa de la chercher à Paris. On ne sait quelle étoile filante guida un journaliste, qui découvrit  la bonne piste. Avec une subtilité de Peau-Rouge, un reporter parvint à se poster devant la porte de l'hôtel du faubourg Saint-Honoré, où était descendue Miss Gustafsson, en compagnie d'une amie, la comtesse Wachmeister, et il fut assez heureux de les photographier. Si notre policier amateur s'en était tenue là, sans doute aurait-il pu, à partir de ce moment, suivre Greta dans ses déplacements et ses promenades puisque celle ci ne se savait pas repérée. Mais allons donc dire à un journaliste de se taire, de garder une nouvelle sensationnelle pour soi !.
D'abord, il la doit à la feuille qui l'emploie, et, bientôt, tout Paris sut que Greta était dans la ville. Aussitôt les reporters, les photographes, les opérateurs avec leur caméra, vinrent se poster devant l'hôtel de la star ; mais ils en furent pour leurs frais et durent abandonner la partie.
Un journaliste plus téméraire que les autres resta, et, voyant les malles de la star filer vers un autre palace, se mit à les suivre. Sans nul doute la star avait déménagé, et le journaliste déguisé en maître d'hôtel, résolut de servir le matin, le petit déjeuner de Miss Gustafsson. Mais ce fut Greta qui gagna, cette fois encore, une manche : lorsque le reporter se présenta dans l'appartement retenu par l'artiste, il ne trouva que 2 malles..!!!

Elle avait disparu. A t-elle suivi un plan monté par son manager. Beaucoup de journalistes l'ont cru et l'ont dit. l'un d'eux a même écrit : Il suffit pour veiller sur le Président de la République, de 6 inspecteurs de la sûreté ; pour une star de cinéma il sera bientôt nécessaire de mobiliser 2 brigades. Greta ne pouvait vivre, se mouvoir, que dans une atmosphère mystérieuse, et que, victime de son tempérament morbide, elle ne sait jamais si elle doit rechercher ou fuir la société. Cette série de fuites, ce besoin d'évasion, ne constituent-ils pas autant de preuves de son inguérissable inquiétude ?


thekiss02.jpg

           Greta dans Le Baiser (The Kiss) de Jacques Feyder en 1929.
                Je lui trouve un petit faux air de .....Romy SCHNEIDER ?
                               qu'est-ce-qu'elle est belle !!!!!!

   
         

Voir les commentaires

2009-05-22T22:00:00+02:00

REPOSONS NOS MAINS

Publié par mamylou
                            



main 10           main 03



Aujourd'hui mes mains ont été beaucoup sollicitées ; me coiffer, éplucher les légumes, écrire, taper au clavier, enlever les mauvaises herbes, repasser, enfin toutes les tâches ménagères de chaque jour..etc. Pas un instant où les doigts et les mains ne se reposent, et pourtant, quand mes mains ne font rien du tout c'est bien reposant. Essayons quelques instants de laisser nos mains tomber le long du corps, ça détend n'est-ce-pas. Allons encore un peu plus loin, petit exercice de relaxation employé en sophrologie : secouez très vite vos mains et vos doigts une quinzaine de secondes, comme si vous vouliez les égoutter, puis laissez les tomber. Vous sentirez sans doute de petits fourmillements ou de l'électricité, et puis un apaisement. A répéter 3 ou 4 fois, et vous verrez...ou plutôt vous ressentirez...


                           

Voir les commentaires

2009-05-21T22:00:00+02:00

le militaire

Publié par mamylou
  
   
Lignes Fleuries
           Ils sont bien élégants ces jeunes gens. Voici un dessin que j'ai peint dans les années 1956 à 1958, mes années dessins et peintures les plus actives. Les taches blanches sont des reflets car il est sous cadre.
 
En sentant le chaud soleil du 22 mai, ils ont frappé sur le carton et m'ont demandé à sortir pour réchauffer leurs vieux os. Et hop,  un petit coup de fer à repasser sur leurs beaux habits, et le tour est joué, (le plus délicat était la robe de la jeune fille avec ses dentelles), les voilà bien présentables.            Dommage, la photo ne rend pas bien, on ne distingue pas tous les jolis détails. A quoi lèvent-ils donc leurs verres, au retour de guerre du jeune homme, (je pense au retour et non au départ, car il lui manque un pied), mais j'ai peut-être seulement manqué de temps pour terminer mon dessin, ils sont peut-être au bal, attendant leur prochaine danse, il me semble deviner le carnet de bal de la demoiselle sur ses genoux, ou alors vient-il de la demander en mariage ? On laissera libre cours à notre imagination, mais moi, j'ai ma petite idée, et vous verrez bientôt pourquoi... car enfermés depuis cinquante ans dans le carton à dessins, bien des événements ont pu se produire, peut-être se sont-ils mariés (ah, mais ils ne m'ont pas demandé la permission !! )..et peut-être ont-ils une descendance ? Je ferais bien de fouiller mon carton, sait-on jamais !!!........

                              Lignes Fleuries

Voir les commentaires

2009-05-19T22:00:00+02:00

LA DIVINE , L'ETOILE FILANTE

Publié par mamylou
Greta GARBO, oui, c'était bien elle. Bravo à CHRISTOPHE qui a reconnu sa photo, je constate que c'est un fan de cinéma, (horrorkult.over-blog.com), et à Serge qui était sur la voie en répondant :"Ce visage me dit quelque chose, une actrice peut-être ? (citoyen.arleusien.over-blog.fr).(Voir les commentaires).

Cette actrice m'a toujours fascinée, et j'avais envie de parler un peu d'elle.

Le "Sphinx", la "Divine", l'Etoile Filante". On ne prononce pas son nom sans qu'immédiatement ne surgisse un sentiment assez trouble, fait de curiosité et de mystère, sentiment qui vient autant de la personnalité physique de l'artiste, que de son jeu à l'écran.
Essayons de nous projeter en 1931, (pas évident car moi-même n'était pas encore née), au moment du tournage du film "la courtisane". Il était peu d'artistes de l'époque aussi féminines qu'elle. Elle représentait, quoi qu'on dise, une certaine sincérité, mais une sincérité morbide qui n'apparaissait que dans les drames. C'est ce qui faisait la différence de la femme fatale, Ce genre de femme déchaînait des catastrophes partout où elle paraissait, mais elle créait le malheur à son insu, sans le faire exprès parce qu'elle semblait une énigme vivante bien difficile à déchiffrer, et c'était précisément ce qui faisait  qu'elle attirait bien plus qu'aucune autre artiste.

De cette curiosité, de cet attrait que Greta exerce, ou volontairement, ou à son insu, il y en eu maintes preuves lors de son séjour en Europe. Lorsque Melle Gustafsson (c'est son nom de famille), quitta l'Amérique pour se rendre en Suède, elle parvint à passer presque inaperçue auprès de ses compatriotes, et l'on ne s'occupa pas plus d'elle que naguère, lorsqu'elle était employée dans un petit magasin de chaussures.Naturellement des potins circulèrent : on fit courir le bruit d'un prochain mariage ; on annonça qu'elle se proposait d'acquérir un des châteaux d'Yvar Kreuger, un de ces palais du silence où s'enfermait le célèbre financier. Mais, que ne disait-on pas ?......  

                              
                         Greta GARBO avec Clark GABLE dans le film "La Courtisane" 1931

                         A suivre... 

Voir les commentaires

2009-05-18T08:01:00+02:00

ODORANTS POTS POURRIS

Publié par mamylou
Odorants pots pourris                                                          
rubans ou bigoudis
charmants  falbalas
ou coquins bas de soie
peut-être des chouchous
ou même rien du tout
car il ornera bien
ma petite salle de bain
alors d'après vous
que vais-je bien  glisser
dans ce petit sac brodé
avec tout son coeur
par ma petite belle soeur
et qu'elle m'a offert
pour mon anniversaire
on peut même l'admirer
en allant juste cliquer
sur "les passions d'Annick"
qui pique, qui pique qui pique
qui encore piquera
ses jolis points de croix
de ses dix petits doigts
sur ses  toiles aïda
et qu'elle encadrera 
elle sait très bien faire ça
Gros bisous à toi


18 mai 2009
 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog