Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2009-04-02T10:38:00+02:00

ballade à Saint-Vincent-sur-Jard

Publié par mamylou
Le mercredi 1 er avril nous sommes allés à Saint-Vincent-sur-Jard, charmante commune, que "le tigre" avait choisie pour se retirer de la politique après la signature des traités de paix qui mirent fin à la première guerre mondiale, et y passa la majeure partie de sa retraite. Georges CLEMENCEAU, puisqu'il s'agit bien de lui, habitait cette petite maison dans cette partie de la côte presque déserte à l'époque. Certains ont dit que c'était une maison de pêcheur. En réalité, elle appartenait à Luce de Trémont du château de la Guignardière à Avrillé. Il avait fait construire en ce lieu propice à la pêche aux crevettes, une grande chambre au sol en terre battue, prolongée d'une remise pour son cheval et sa voiture. Il appelait cette maison "la bicoque".
Clémenceau la loua pour un loyer mensuel de 150 francs jusqu'à sa mort, avec l'autorisation d'y faire les transformations  qu'il désirait. Il loua à l'état, pour 3 francs par an, la partie des dunes qui longe la mer, de manière que sa propriété longe la côte.
 
   

Voyez comme j'ai dû allez loin pour photographier cette "bicoque" de face, car c'est impossible de la voir tout près, (à moins de rentrer dans la propriété via le musée Clémenceau), elle est protégée d'un haut mur, surmonté d'une clôture en paillis, alors heureusement c'était marée basse........
Ci-dessous, l'arrière de la "bicoque", bien plus facile à prendre en photos car elle donne dans la forêt de Saint Vincent . 

Il fit rallonger la remise et en prit une partie pour y aménager un petit appartement de 2 pièces , pour sa cuisinière Clotilde, et son dévoué valet de chambre Albert Boulin. La pièce qui existait devint cuisine et salle à manger, et il fit prolonger la maison pour avoir sa salle de séjour qui lui servait de chambre à coucher... de cabinet de travail...de cabinet de toilette... et pour disposer aussi de deux petites chambres d'amis très simplement meublées.

A ce sujet, voici une anecdote bien savoureuse :

Il reçut une jour Lady Milner,....................

Je vous écrirai la suite dans un prochain article

Je précise que dans mon récit, quelques passages sont extraits du livre de Cyrille DELAIRE








Voir les commentaires

commentaires

Ninine 02/04/2009 18:03

Coucou Babette
Super ton commentaire sur la maison de Georges Clémenceau et on la connait bien aussi, nous passons devant quand nous allons nous promener à la plage, tu es courageuse d'avoir été si loin pour la photographier , bravo , c'est vrai que de l'autre côté c'est plus facile.
J'attends la suite sur Lady Milder
Bises
Ninine

Yolande 02/04/2009 17:57

Bo jour Babette!
Je n'ai jamais réellement vue cette maison - L'histoire m'a plue - je pense aller y faire un tour avec Christian.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog