Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2009-05-03T17:45:00+02:00

L'AMERICAINE DE LA TRANCHE

Publié par mamylou

         Clémenceau recevait très peu de visiteurs

Une américaine de la Tranche-sur-mer n'a jamais pu arriver à  le voir.
C'était la comtesse Basmaldo qui habitait à Paris, avenue Messine, près de Tardieu et de Nicolas Piétri. Ils l'avaient dépeinte à Clemenceau comme une extravagante à ne pas fréquenter. Il avait donc toujours refusé de la recevoir. Lorsqu'il vint habiter à Saint-Vincent-sur-Jard, la comtesse acheta à la Tranche, la villa "qui s'y frotte s'y pique", à l'emplacement du casino actuel. Elle était tellement excentrique qu'on l'appelait "la folle", dans la région. Il lui arrivait par exemple, de tirer des coups de feu par la portière de sa voiture. Piétri avait interdit à Boulin de la laisser approcher Clémenceau. Elle essaya par différents moyens. Elle acheta par exemple, plusieurs paniers de homards, qu'elle laissa à l'hôtel Bon Accueil, avec prière de les porter chez Clémenceau. Boulin refusait tout, obstinément. Elle avait fait un buste du Président qu'elle voulait absolument lui offrir personnellement. Constatant que tous ses efforts étaient inutiles, elle cassa le buste, regagna Paris, et vendit sa maison

de la Tranche.
                  A suivre......(L'Abbé Roy, vicaire de la Tranche a mieux réussi....)
                                  
 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Babette 06/05/2009 08:06

super gentil, merci de votre visite, du coup je reclic = 1 vote de plus. Je vais aller prendre du temps pour lire vos histoires extraordinaires. à bientôt

Ionard 05/05/2009 23:42

Merci Babette pour le vote! c'est très sympa! du coup je suis revenue faire un petit tour et je m'en suis payée une tranche!lolBelle soiréeDany

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog